Symbole du rituel.jpg
 

LE RITUEL

 
 

ACTE I

QUATRIÈME TEMPS

Portare

le porté

 
symboles PORTARE_Plan de travail 1.png
 
 
 

Une dernière fois, le chant cristallin appelle le maître de vin, qui revient à Petrovinum. Du monolithe, il retire délicatement la bouteille de vin, qu’il présente aux invités lors d’un passage à pas lents, avant de se tourner vers Altarium et son corps d’office. Chaque pas du maître du vin est alors suivi d’une pause, dont la durée s’étire à chaque foulée. Devant le vascellum, le maître de vin s’arrête. Et comme un danseur soulevant sa partenaire dans un ultime porté, il va hisser la bouteille avant de l’insérer dans la matris, membre supérieur accueillant la bouteille au sein du vascellum, qu’un organe frontal translucide, si caractéristique de l'anatomie du corps d’office, le vagina*, permet de contraindre. Son enchâssement assuré, la bouteille fait maintenant corps avec le vascellum. Une fois de plus le maître de vin va se retirer en lui-même, quittant alors la scène visible.

*Se réfère à l’étymologie du mot « gaine » du fonds primitif issu du latin classique vagina, ‘étui’. Autant que sa dénomination, l’aspect du vagina pourra aussi évoquer à l’observateur quelque chose de l’organe sexuel de la femme, sans réfuter la chose, la singularité de ses courbes reste de l’ordre du mystère de sa création; car en sa forme, d’abord révélée en songe à Thierry Forbois, l’organe frontal du vascellum s’est avéré de fait une sorte de ‘clef universelle’, propre à recevoir et contenir toutes formes et tous formats de bouteilles.

 
 
 
 
 
 

Suite de la visite

LE RITUEL - Versare